Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
UFO Conscience

Archives 2011- Interview de Christel Seval

15 Février 2012 , Rédigé par olivier de sedona

Interview de Christel Seval réalisé par Olivier de Sedona le 06 Avril 2011

 

Christel Seval en quelques mots: ingénieur français et ex informaticien du ministère de la défense. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages sur l'ufologie ainsi qu'éditeur avec les éditions Interkeltia, son site internet ici link .

 

 

Olivier de Sedona: A quel moment avez-vous pris conscience de la réalité du phénomène OVNI?

 

Christel Seval: Depuis mon tout jeune âge, j'ai regardé le ciel, les étoiles, avec la certitude que l'univers était peuplé de consciences, et que certaines d'entre elles étaient présentes parmi nous, c'est donc une certitude ancrée dans mes racines, sans explication complètement rationnelle car cela ne provenait ni de mon éducation, ni de mon entourage. Très tôt des lectures sont venues appuyer cet "instinct", des romans de SF, des livres d'astronomie, des livres sur les fusées, et évidemment des livres d'ufologie. A 18 ans j'en avais déjà lu pas mal, et curieusement, tout cela s'est dissipé pendant des années, le sujet ne m'a plus intéressé pendant longtemps. Avant de refaire surface avec force. Jamais je n'ai été témoin de quoi que ce soit d'anormal dans le ciel, ce qui ne m'empêche pas de croire ce que racontent les autres, ceux qui ont vécu un évènement non ordinaire, de haute étrangeté.

 

Olivier de Sedona: Quel est selon vous le meilleur moyen de parler d'ufologie aux sceptiques et face aux médias pour faire comprendre que tout cela est très sérieux?

 

Christel Seval: Alors ça c'est la question piège ! Par expérience, je sais que vous n'arriverez pas à faire boire un âne qui n'a pas soif. Autrement dit, vous pouvez déployer les meilleurs arguments du monde, un sceptique s'arqueboutera sur ses positions. La société s'est tellement moquée du phénomène et des gens qui s'y intéressent que la plupart de nos concitoyens considèrent l'ufologie comme une douce folie. Je n'ai jamais rencontré de sceptique qui ait tourné casaque, j'ai l'impression que l'on naît avec un gène spécial, le gène qui permet de regarder le ciel en évoquant d'autres consciences, et que sans ce gène il est impossible de se "connecter" à cette possibilité, à moins bien sûr d'avoir soi même une expérience directe avec un phénomène alien.

 

 

Olivier de Sedona: Il y a de plus en plus d'ufologues qui s'orientent vers une hypothèse de visiteurs venus de mondes parallèles, pour quelle raison l'hypothèse extraterrestre semble être moins d'actualité?

 

Christel Seval: pour moi cela est un faux débat, on joue sur les mots. Comment appellez-vous une entité consciente, intelligente, provenant d'un univers parrallèle, et qui vient nous visiter, avec parfois un "véhicule" lui permettant de faire ce voyage ? Moi je l'appelle un extra-terrestre, même s'il ne vient pas de notre plan d'univers. Alors on peut aller encore plus loin, et se demander quelle est la différence entre un E-T et un ange ou un habitant de l'au-delà ? A mon avis, la vie se décline selon des plans vibratoires différents et des référentiels différents. Ainsi nous pourrions nous réincarner dans un corps E-T d'une autre planète, et un E-T pourrait également s'incarner sur Terre. Nous sommes tous terriens pendant une période très courte, et extra-terrestre la plupart du temps.

 

Olivier de Sedona: Pensez-vous que l'armée américaine détiendrait des technologies venues d'ailleurs?

 

Christel Seval: c'est une question épineuse. Je ne sais pas y répondre avec certitude. L'armée américaine est-elle au courant des E-T ? oui. A-t-elle récupéré des épaves ? oui. A-t-elle eu des contacts avec des E-T ? c'est probable. A-t-elle réussi à faire du rétroingéniering à partir des éléments récupérés ? C'est pas évident. J'ai du mal à avaler ce qu'a raconté le colonel Corso par exemple, trop d'invraisemblances. D'ailleurs, il ne s'agit probablement pas de l'armée à proporement parler, mais d'un groupe secret (un état dans l'état) dont une partie est militaire et une civile, un groupe qui échappe à toutes les lois et qui peut être très dangereux. Il n'est d'ailleurs pas nécessaire que ce groupe ait piqué de la technologie alien pour être technologiquement très en avance, les humains sont très habiles et ce groupe dispose de budgets colossaux depuis 60 ans.

 

Olivier de Sedona: Dans la mesure où d'inombrables OVNI visitent la Terre ne croyez-vous pas que des Extraterrestres pourraient vivre parmi nous et peut-être pourraient même éviter des catastrophes comme celle de la centrale nucléaire de Fukushima au Japon?

 

Christel Seval: je suis persuadé que des E-T vivent parmi nous, des races différentes, aux agendas différents, à l'évolution différente. L'univers grouille de vie et la Terre est un carrefour à haute densité de population semble-t-il. Concernant les évènements du Japon, il y a deux raisons pour lesquelles ils n'interviennent pas : d'une, ils nous faut faire nos conneries nous-mêmes afin d'en tirer des leçons et d'évoluer. De deux, il existe un principe de non ingérence qui a l'air d'être assez respecté de la part des E-T.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

évhémère 06/08/2012 20:14

Pour la censure, considérons ceci : de 1945 à 1953, une chape de plomb s'est abattue sur le Japon et en priorité sur tout ce qui concernait les conséquences des 2 bombardements atomiques : en
clair, pendant des années, les populations irradiées n'ont reçu aucune aide de l'extérieur et personne ( sauf les initiés !) ne savait rien sur les ravages de la radioactivité !... Huit années de
connaissances médicales furent donc perdues !...
Puis, Dwight Eisenhower, homme de coeur, devint président des Etats-Unis et organisa l'aide aux irradiés !... Question ufologie, ce n'est certainement pas par hasard non plus si le panel Robertson
se déroula fin février 1953, autrement dit, un mois après l'entrée de "Ike" dans le Bureau Ovale de la Maison-Blanche !... ( Depuis 47, la recherche sur les ovnis était entravée arbitrairement ;
ensuite il fallut justifier cette censure et donc établir une législation !...)

Comme dit Christel Seval, s'opposer à ce genre de groupe de pression peût s'avérer dangereux : ceux qui ont affronté "l'Etat-EDF" ou le lobby pro-nucléaire en savent quelque chose !... Pour son
discours d'adieu, le président Eisenhower avait mis en garde la Nation contre les agissements du complexe militaro-industriel !...
Par exemple, si nous ne nous déplaçons pas en voitures volantes, c'est parce que ce projet technologique s'est fait casser les reins !... Vers la fin des années 20, Willard Custer, garagiste du
Maryland, échappe de justesse à un ouragan, mais fait l'expérience de la formidable force ascentionnelle d'un vortex !... Cette force est en équations depuis les travaux de Bernouilli, au 18°
siècle !... Custer invente donc "l'aile-gouttière" qui recré artificiellement ce tourbillon : le concept de l'automobile capable de décoller et de se poser quasi verticalement est né !... Mais à la
même époque, les militaires ont choisi l'hélicoptère et ne veulent pas qu'un projet concurrent puisse drainer les subventions pour son propre compte !... L'aile-gouttière est de trop et son
développement sera systématiquement étouffé !... Custer, sa famille, ses amis seront ruinés à travers une kyrielle de procès ... qui feraient subir le même sort à l'audacieux, même aujourd'hui
!...

Par contre, si ce "groupe" contrôle étroitement l'information, il est peu plausible qu'il puisse garder selon son bon plaisir des ingénieries aliens aussi avancées !... Ainsi, on a donné à 3
techniciens inconnus le Prix Nobel ... 10 ans après leur "invention" du transistor !... Une récompense fulgurante ... et un énorme marché de l'informatique qui ne fait que se développer depuis
!...Alors que l'on en était encore aux circuits à lampes à vide !...
Si ces "inventions" proviennent en fait de découvertes provenant d'épaves d'engins extra-terrestres, l'épistémologie de notre civilisation est donc truquée, ce qui ne sera pas sans conséquences sur
notre futur !...