Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
UFO Conscience

Enlèvements extraterrestres - Le Dr John Mack en Italie le 16 novembre 2003

13 Mars 2013 , Rédigé par olivier de sedona

312063_10150301657801344_1496424089_n.jpg

 

Extrait du nouveau livre réédité de Paola Harris: Connecting the Dots

 

"Etablir une Nouvelle Science de l’Expérience Humaine"

 

Par le Dr. John Mack, psychiatre américain, écrivain et professeur à la Harvard Medical School.

 

Transcription du discours sur Cassette Audio, Florence Italie le 16 Novembre 2003 (traduction Marc Gray)

 

Merci au Gruppo Academico Scandicci GAUS et Paola Harris de m’avoir invité à Florence pour

cette conférence. Tout d’abord, j’aimerais donner une vue d’ensemble du phénomène

d’Abduction/Enlèvement ainsi nommé et mener aux questions sur le comment nous savons ou quels

sont les moyens de connaitre quand nous abordons quelque chose d’aussi étrange. Je discuterai

également de ses implications et d’un tel phénomène pour notre monde. Je suis un Psychiatre et

Psychanalyste et j’ai un intérêt particulier pour l’expérience extraordinaire. Je souhaiterais évoquer

comment notre langage façonne l’expérience. Par exemple, les mots tels « qu’abduction »

(enlèvement) et alien façonnent la conversation d’une certaine manière. Le mot « abduction »

(enlèvement) n’est pas approprié à deux niveaux, d’abord il implique que chaque personne qui a

cette expérience de rencontre est prise contre son gré comme une « abduction » sur le plan humain.

Cela implique aussi que chaque personne qui a une expérience est prise physiquement, le corps

entier est emmené à bord d’un vaisseau, ce qui n’est pas vrai dans tous les cas de figure. Un autre

aspect du contact est le transfert d’information aux humains de manière télépathique ou en nous

montrant des images. Un bon nombre de cette information est en rapport avec ce que notre espèce

fait qui est destructeur pour notre planète. C’est comme si ce que nous faisons écologiquement

avec la planète est en train de créer une sorte de problème plus important à l’échelle de la galaxie.

Egalement, on donne aux « Experiencers » (expérienceurs) certaines aptitudes, certaines capacités

qu’ils n’ont jamais acquises pendant leur parcours éducatif ou scolaire. Par exemple ils pourraient

découvrir qu’ils ont de grandes compétences artistiques provenant de ce contact. Aussi, on leur

aurait donné une connaissance mathématique et scientifique importante qui va bien au-delà de tout

ce qu’ils ont appris à l’école et encore on leur « télécharge » les formules mathématiques les plus

compliquées et quand le scientifique ou physicien reconnait qu’il y a du vrai qui provient de ces

individus et quelquefois plus que les physiciens savent eux-mêmes, ils l’admettent comme

authentique. J’ai personnellement vu de nombreux exemples comme ça. J’aimerais parler au sujet

des preuves, comment savons-nous que cette expérience est réelle ? Comment nous évaluons ces

rapports et comment nous déterminons leur véracité.

 

Par exemple quand j’évalue, j’évoque clairement le fait que des gens sains d’esprit n’ont aucune

raison d’inventer cette histoire. C’est certain qu’ils ne l’ont pas eu dans les médias parce que

souvent ils en savent plus que les médias. Mais il y a quelque chose qui manque dans ce que nous

devons évaluer ou déterminer quand une personne nous raconte une histoire si bizarre s’il/elle nous

dit la vérité et si nous devrions les prendre au sérieux. Mais nous n’avons pas encore eu de critères

pour évaluer la véracité de telles rencontres. Donc je travaille précisément là-dessus et je commence

juste à établir une science de l’Expérience Humaine. Maintenant en science traditionnelle quand

nous observons certains phénomènes, nous apportons de l’objectivité à ce que nous avons étudié.

Mais quand vous tentez de comprendre quelque chose de si profond et important pour une personne

vous ne pouvez pas rester en retrait et vous devez entrer « à l’intérieur » de la conscience de cette

personne. Donc ce que les détracteurs diront « ce que vous apprenez est trop subjectif » voilà le

problème, si vous allez apprendre au sujet de quelque chose d’aussi profond, alors la connaissance a

besoin d’être « intersubjective ». Il y a donc toujours un problème pour découvrir la vérité. Si je dis

il me semble juste qu’ils disent la vérité, et bien ce n’est pas assez. Alors nous devons commencer

avec la « méthode holistique de savoir ». C’est proche de ce que nous connaissons comme savoir

intuitif.

 

C’est comme un savoir du Coeur et un savoir de l’esprit qui a fait partie des cultures traditionnelles

pendant des centaines et milliers d’années mais a été perdu en Occident. J’ai reçu de l’aide à ce

sujet du Représentant du Vatican Monseigneur Corrado Balducci qui dit « nous dans l’église

prenons ce phénomène de rencontre OVNI très au sérieux et la raison en est qu’il semble y avoir

tant de témoins fiables. Dans l’église, nous avons eu l’occasion pendant des siècles d’évaluer des

rapports miraculeux selon des critères précis et donc ils ont dû développer la notion de « témoins

fiables ».

 

Donc j’ai commencé à appliquer cette idée de témoin fiable à ces cas. Comment savoir qui est un

témoin fiable ? Pour mes cas, cela n’avait pas seulement à voir avec le fait que ces personnes qui

étaient dignes de confiance ont rapporté quelque chose mais avec la force de la communication

qu’ils m’ont transmise. J’observais avec ces gens lorsqu’ils revivaient leur expérience la vibration

la plus puissante. J’étais en présence de quelque chose de grandiose dans son intensité. Les

expérienceurs eux-mêmes lui donneraient un langage. Ils disaient quelque chose du genre « chaque

cellule dans mon corps vibrait » ! Quand vous êtes en présence de ceci, ça dépasse vos capacités

d’entendement et vous le sentez dans tout votre être. Pour revenir sur « quel est un témoin fiable »,

cela a à voir avec la résonance entre la personne qui rapporte ou partage l’expérience et le clinicien.

Cela pourrait s’appeler « ce savoir direct ». Vous le savez avec tout votre être que cette personne dit

la vérité. Il y a d’autres exemples de ce « savoir direct » qui s’est manifesté quand le tribunal qui

auditionnait un témoignage de torture en Bosnie a questionné des témoins. Le juge a déclaré après

avoir entendu le témoignage d’une femme en particulier sur la façon dont on l’a torturée « Je n’ai

plus besoin d’aucun autre témoignage ». Je peux dire qu’il n’est pas possible qu’elle ne dise pas la

vérité. C’est suffisant. Maintenant tout le monde sait que la torture existe. C’est accepté. Mais ce

n’est pas accepté dans notre société que ces rencontres d’OVNI existent. Donc vous avez besoin de

preuve qu’un modèle de telles similarités se retrouve dans des centaines, sinon, des milliers de cas.

L’une des « experienceurs » m’aide avec la déclaration qu’elle avait faite à propos des témoins.

« Quand un témoin parle, tous reconnaissent qu’ils sont allés dans un autre univers. La sincérité et

la vérité, ainsi que la force de l’esprit sont juste aussi mesurables en pouces et livres mais pas de la

même manière. » C’est ironique que des expériences telles que les rencontres d’enlèvement

extraterrestres, les OVNI, les cercles de culture, et les expériences de mort imminentes sont appelés

des anomalies. En d’autres termes dans notre culture, ce qui demeure en dehors de notre domaine

d’entendement culturel, concernant quelque chose de réel est appelé anormal. Par conséquent, une

énorme partie de l’expérience humaine est qualifiée d’anormale, quand j’en ai discuté avec des

Amérindiens, ils disent que ce n’est pas anormal. Nous le savons. Cela fait partie de l’expérience

humaine.

 

Etablir une nouvelle “vision du monde”

Pendant ces dernières minutes, je souhaite parler du sujet de la vision du monde et comment elle

marche. Cela a toujours été désigné comme un paradigme et cela parait plus scientifique. Mais je

préfère l’appeler vision du monde parce qu’elle se réfère à quelque chose de plus grand. Une vision

du monde, c’est la façon dont on organise la réalité. C’est la manière dont nous pensons que les

chosent fonctionnent. En un sens c’est comme un instrument de navigation. Notre vision du monde

est ce qui préserve l’unité de l’état d’esprit et la psyché humaine. Ce qui m’a amené à me rendre

compte avec le Comité d’Harvard c’est que j’étais une menace pour la vision du monde médicale

scientifique dans laquelle ils vivaient… Ce qui a été la vision du monde dominante dans notre

société qu’on pourrait appeler Cartésianisme-Newtonien et anthropocentrique, humaniste.

C’est une vision du monde qui place l’être humain en haut de la hiérarchie cosmique de

l’intelligence et l’évolution. Le terme le plus simple pour le décrire, est ce que j’appelle le

Matérialisme Scientifique. Dans cette vision du monde, la matière et l’énergie est la réalité première

et il n’y a aucune intelligence plus grande dans le Cosmos. La méthode du principe d’étude est la

réalité objective qui sépare l’enquêteur du sujet qui est investigué. Aujourd’hui au cours de ces

dernières années, cette vision, qui a dominé notre société, est défaillante. C’est un échec sur chaque

élément important que la vision du monde est supposée servir. Premièrement, il y a une énorme

quantité de phénomènes, qu’elle ne peut expliquer ou aborder. Il n’y a aucune méthode d’étude

pour bien des choses dont nous parlons aujourd’hui. Deuxièmement, cela conduit à une capacité de

destruction effrayante car on traite la planète entière comme de simples ressources physiques pour

lesquelles on peut se battre entre les pays les plus puissants et importants. Troisièmement, le

« matérialisme scientifique » ne donne pas aux êtres humains de réelle satisfaction. Il nous laisse

sans esprit et nous laisse avec un sentiment de vide. Parce que tout ce qu’il peut offrir, ce sont de

plus en plus de choses matérielles. Maintenant nous avons des visions du monde émergentes qui

sont différentes. Dans cette vision du monde, il y a de l’intelligence qui habite l’univers. Cette

expérience qui arrive à mes clients est un exemple de l’intelligence qui habite l’univers et les êtres

qui sont venus à mes clients en sont un autre exemple. Les formations des cercles de culture sont

aussi une indication de cette intelligence qui tente de communiquer avec nous. Egalement, c’est un

modèle de l’univers et nous dedans qui dit que tout est connecté avec toutes les autres choses et

nous savons que la physique « de pointe » appuie cette vision du monde. Donc il inclue non

seulement de nouveaux chemins de connaissance mais aussi un éveil spirituel. Ce changement qui

survient autour de nous rencontre de l’hostilité et beaucoup de résistance car il y a un énorme

engagement psychologique économique et politique pour maintenir l’ancienne vision du monde.


Je vous donnerai un exemple de la résistance aux OVNI parce que les livres qui sont écrits et

discutent du nouveau paradigme sont appelés « New Age, pseudo-scientifiques, psychocentriques

» afin de les rejeter comme incontrôlables parce que certaines personnes qui écrivent de

tels livres ne se tiennent pas garants ou ne sont pas conformes aux normes scientifiques d’aucune

manière.

 

Je conclurai en parlant des implications de cette nouvelle vision du monde. Nous voyons autour de

nous toutes sortes de forces qui soutiennent l’émergence de ce mode de pensée. Les gens autour de

la planète s’ouvrent à de nouveaux modes de pensée. Les groupes, tels que le GAUS (GRUPPO

ACADEMICO UFOLOGICO SCANDICCI), sont engagés vis à vis du nouveau paradigme

émergent. Comment cette planète serait différente si la vision du monde émergente devenait la

vision du monde dominante ? Nous serions connectés à tous les êtres vivants pas seulement ceux

autour de nous, et avec toute nature et esprit qui nous rendrait impossible de traiter la nature de cette

manière tant basée sur l’exploitation. Par exemple nous serions capables de nous identifier avec

d’autres peuples, d’autres religions et avec tous les animaux de manière à ne pas les traiter comme

juste des produits à consommer. Avec cette réalité plus profonde, nous pourrions apprécier que

nous sommes connectés au Divin, le principe créateur qui serait bien plus gratifiant que la tendance

matérialiste qui a été si dominante aujourd’hui. Donc ce serait global comme un « éveil global du

coeur ». Au lieu de l’exploitation globale, un mot qui existe et a cette connotation aujourd’hui.

J’ajouterai que l’« ouverture du coeur » a été un aspect fondamental de l’expérience de rencontre

extraterrestre que j’ai appris à travers mes relations avec les experienceurs. Quelquefois des

experienceurs obtiennent l’information de ces êtres que nous ne sommes pas seulement une menace

pour la Terre mais nous sommes une menace pour la Galaxie. En conclusion, en même temps que

ce paradigme émergent, cette vision du monde émergente, prend de l’ampleur, nous pourrions

devenir des citoyens d’une galaxie plus responsables au lieu de devenir la menace éminente que

nous semblons être !

 

Traduit de l'Anglais par Marc Gray

 

Copyright/Droits d’auteur 

 

www.paolaharris.com

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article